Quelle est la bonne longueur d’un article ?

 In Tutoriel

Le contenu est roi

Il y a encore quelques années, on pouvait assez facilement réussir à positionner assez facilement en fournissant à Google de la bouillie (comprenez par là du contenu de mauvaise qualité), mais le moteur de recherche de Mountain View a bien évolué et est maintenant plus pointilleux sur la qualité du contenu que vous apporterez aux internautes.

La première chose à laquelle on peut penser lorsque l’on décide de proposer du contenu de qualité pour ses internautes serait d’essayer d’écrire le texte le plus long possible. En effet, si l’on regarde les différentes études qui ont été réalisées, les premières positions sont souvent occupées par des textes assez longs.
Mais un texte long n’est pas forcément une garantie pour bien se positionner, le problème est plus subtil que ça.

Le champ sémantique

Lorsque l’on écrit un article sur un sujet, il ne faut donc pas forcément chercher à écrire un texte le plus long possible, mais plutôt à chercher à bien couvrir son sujet, tout en veillant à couvrir complètement le champ sémantique du sujet.

Ainsi par exemple, si vous parlez de voiture, vous devrez probablement placer des mots-clés comme “moteur”, “roues”, etc.
Tous ces termes liés à votre sujet de départ viendront donner plus de poids à votre texte tout en facilitant à Google la compréhension de celui-ci.

Conclusion

On peut donc considérer qu’un texte optimisé pour le référencement est un texte qui couvre de manière exhaustive le sujet abordé, en utilisant bien tout le spectre sémantique lié à l’expression clé.

Si il est plus facile de réussir à placer tous ces termes dans un texte long, ce n’est pas pour autant la garantie de réussir, aussi mieux vaut s’appuyer d’outils tels que Yourtextguru pour cela.

Recent Posts
optimisation de la balise titlebacklink